Histoire : Après avoir fait avorter la résurrection du treizième prophète, Takeo le samurai reprend son périple à la recherche de son frère, Akio. Ses recherches le mènent à l'île sans nom où doit logiquement se trouver son frère… s’il est encore vivant. Arrivés de nuit, Takeo campe en attendant le lever du soleil. Au petit matin, il découvre un lieu miséreux où la majorité est soit malade soit très âgée. Pourtant, le village accueille un Seigneur, Nobunaga, tambours battants et semble préparer une grande célébration. L'un des hommes du clan entre en collision avec Takeo. L'homme exige que le samurai s'excuse, mais ce dernier refuse car c'est lui qui a été bousculé et non l'inverse ! Un duel s'engage, mais il tourne court car Takeo donne une véritable leçon à son adversaire : sans sortir son arme, il le désarme et l’envoie mordre la poussière. Après cette altercation, le clan se retire dans son quartier général. Takeo, félicité par les villageois, tombe nez à nez avec son ami, le moine, qui lui narre l'histoire de ce village. Depuis des siècles, les habitants souffrent d'une maladie mortelle et incurable. En outre, tous les ans, une bande de yakuzas se faisant passer pour des seigneurs, viennent leur prélever une taxe. Seul moyen pour y échapper : qu’une personne désignée arrive à battre le champion que Nobunaga a amené. Bien entendu, le village n'a jamais la moindre chance de gagner…

Note : 7/10